Dissoudre le Biofilm

Introduction de la technologie bIOFILMLYSIS®

UN NOUVEAU STANDARD DE DÉCONTAMINATION :

L'élimination de la matrice des biofilms est une condition préalable à la désinfection de haut-niveau. 


Le nettoyage, et non la désinfection, est le moyen le plus efficace d'éliminer les matrices de biofilm.


ASSISTEZ à NOTRE PROCHAIN ​​WEBINAR

Un RISQUE en moins dans le CONTRôLE Des INFECTIONs nosocomiales

Les détergents OneLife permettent une désintégration complète des souillures organiques et de la matrice des biofilms pour des instruments complètement propres et une gestion optimale des risques.

  • La technologie enzymatique de OneLife permet une dégradation complète et irréversible des souillures organiques et du biofilm.

  • Le traitement de routine préventif s'intègre aisément dans les protocoles de décontamination existants et empêche la formation de biofilm dans et sur les dispositifs médicaux.

TEST COMPARATIF SUR LA DÉSINTEGRATION DE LA MATRICE BIOFILm

CONDUIT PAR L'INRA*

*Institut National de la Recherche Agronomique, France

Traitement OneLife vs Nettoyage standard

RÉDUIT LA CONTAMINATION récurrente de TOUS LES TYPES DE SOUCHES BACTÉRIENNES

En raison de la complexité et de l'hétérogénéité des substances polymères extracellulaires (EPS) de différents biofilms, un mélange d'enzymes spécifique et adapté est requis pour la dégradation de la matrice de biofilm. Les composants multi-enzymatiques de OneLife sont les seuls détergents qui désintègrent la matrice biofilm de toutes les souches testées (100%). Les autres détergents attaquent entre 7 à 80% des souches.

OneLife EnziQure vs autres détergents

Louvain Drug Research Institute de l'Université Catholique de Louvain. Capacité de 11 détergents médicaux différents pour éliminer plus de 35% de biomasse sur 15 différentes souches de biofilm. Note: les tests sont effectués sans action mécanique afin d'obtenir une comparaison directe de la qualité du détergent.

Réduit nettement LES NIVEAUX DE CONTAMINATION des endoscopes flexibles

Étude comparative de la technologie OneLife, par rapport à un détergent concurrent:

Etude comparative - Endoscopes

Les mesures ont été effectuées en utilisant ATP avant et après la phase de nettoyage manuel. Seule la chimie a changé. La propreté des endoscopes était considérée non-satisfaisante si la mesure d'ATP dépassait 200 RLU après la phase de nettoyage manuel, selon la publication du Dr Alfa (Validation of adenosine triphosphate to audit manual cleaning of flexible endoscope channels, Alfa M. J., Fatima I., Olson N., 2013, American Journal of Infection Control)

EFFICACITÉ SUR LES endoSCOPES Microbiologiquement non-conformeS

Des contaminations peuvent survenir malgré le respect des protocoles de décontamination en place dans les hôpitaux. Les tests décrits ci-dessous ont été menés sur des endoscopes prêts pour le patient. Les standards actuels de nettoyage et de désinfection ont montré leurs limites face au biofilm. Un traitement correctif unique à l'enziQure® suivi d'une désinfection de haut-niveau a permis de réduire la contamination microbienne à un niveau acceptable (conforme).
Enziqure : Efficacité sur les endoscopes contaminés

Les ENZYMES de OneLife REDUIsent LA RESISTANCE ET LA PERSISTANCE

  • Resistance : En empêchant le transfert de gènes de résistance aux antibiotiques par la lyse du biofilm et en réduisant l'utilisation systématique de désinfectants, la résistance aux agents anti-microbiens est atténuée.

  • Persistence : Un facteur clé dans la transmission des germes pathogènes qui peut être maîtrisé en exposant les microorganismes à la désinfection grâce à la lyse du biofilm.

UN pas SUPPLÉMENTAIRE VERS le risque Zéro d'infection.